MES COUPS DE COEUR

Bonus malus en assurance automobile

11/03/2020

 

Le principe du bonus-malus en assurance automobile

Dès que l’on vous parle assurance automobile, tout de suite, on vous parle de bonus et de malus. Ce terme (un peu technique et peu explicite) intervient pour définir l’assuré et reconnaître le conducteur. Définition du bonus-malus, qui est concerné et comment est-il calculé ? On vous explique tout…

C'est quoi le bonus-malus ?

Le bonus-malus en assurance auto est un système de calcul de la prime d’assurance. En fonction que l’on soit en bonus ou en malus, cela va apporter une réduction ou une majoration sur la prime d'assurance, le prix. Ce principe de calcul n’est pas figé dans le temps et se recalcule tous les ans, en fonction de votre historique. Ainsi, ce dernier va évoluer de manière positive ou négative en fonction du nombre d’accidents, des sinistres dont vous êtes responsables. Et la conséquence est directe, une année sans accident augmentera ainsi votre bonus et donc diminuera votre cotisation future. En revanche, un accident responsable peut vous infliger un malus, et donc une augmentation de votre police d’assurance.

Comme vous l’avez compris, le bonus-malus s'applique à la prime calculée de l’automobiliste, par l’assureur. Cela se calcule sur la base de la prime de référence.

Ainsi, si vous avez un malus, le tarif sera plus cher que la prime de référence estimée. Cela va de soi. Mais à l’inverse, un bonus, vous permet de payer moins cher votre assurance auto.

Le bonus-malus, comment ça fonctionne ?

Le bonus-malus se calcule sur une période de référence de 12 mois consécutifs. Pour le calcul, il n’est pas inclus les 2 mois qui précèdent l’échéance annuelle du contrat. Il est bon de savoir que chaque assureur est libre d’imposer ses règles. Pour calculer le bonus-malus, il peut instaurer ses propres primes de références. Pour comparer efficacement, il est conseillé de bien lire le contrat en détail et de connaître le montant de la prime de référence qui vous sera appliquée.

Qui est concerné par le bonus-malus ?

Le principe du bonus-malus ne concerne que les véhicules terrestres à moteur, c'est-à-dire les automobiles, les motos et les cyclos. Néanmoins, il y a bien entendu des exceptions pour l’application de cette règle de fonctionnement. Cela concerne aussi les véhicules suivants :

 

- Les 2 ou 3 roues, motorisés à la limite de 125 cm3 ou jusqu’à 11 KW en termes de puissance

- Les véhicules agissant dans le cadre de l’intérêt général (ordre public) c’est-à-dire police, pompiers, SAMU etc…

- Les véhicules de collection qui ont plus de 30 ans d’âge

- Les véhicules de matériel forestier et travaux publics

- Les véhicules de matériel agricole

Comment calculer son bonus-malus ?

Pour le bonus

Pour chaque année sans accident (c'est valable aussi pour un sinistre dont vous n’êtes pas responsable.), vous bénéficiez d’une remise de 5 % sur votre cotisation. Ainsi, pour calculer votre cotisation, il suffit simplement de multiplier votre cotisation par 0.95 (-5 % ) et vous obtiendrez le coefficient de l’année en cours. Un petit conseil, arrondissez ce résultat à deux chiffres après la virgule. Bien entendu, nous savons tous que les arbres ne poussent pas jusqu’au ciel. Donc, il faut savoir qu’il y a une limite de réduction. Cette réduction maximale ne peut pas dépasser 50 % soit 0.50 de coefficient. Une remise de moitié sur votre cotisation (pas mal non). Au-delà, le bonus restera figé.

Pour le malus

Ce n’est pas la même affaire, car pour chaque accident dont votre responsabilité est engagée, vous subissez une majoration de 25 %. Pour le calcul, il faut multiplier le coefficient avant l'accident par 1.25 (+25 %).

Un exemple précis vous permettra de mieux intégrer le principe et vous sera plus clair :

Vous avez un coefficient de 0,65.

Vous êtes responsable d’un premier accident dans l’année. Votre nouveau coefficient est de l’or de 0,65 x 1,25 = 0,81.

Malheureusement, au cours de cette même année, vous causez un deuxième accident, toujours responsable. Votre coefficient est alors de 1,01 (0,81 x 1,25).

Pour le maximum, il y a aussi des règles qui s’appliquent. Le coefficient maximal ne peut pas dépasser 3,5. Donc, de fait, si la prime de référence de votre compagnie d’assurance est de 1 200 €. En tant que qualité d’assuré, votre maximum de prime se plafonne à 4 200 €. (une jolie somme tout de même)

 

Responsable ou non-responsable, c’est simple. Et cela l’est tout autant, en cas de partage des responsabilités, c'est-à-dire pour le célèbre 50/50. Dans ce cas, tout est prévu et la majoration sera de 12,5 % (le coefficient d’application est divisé par deux.)

Gardez bien présent à l’esprit que chaque année votre coefficient ne se réduit que de 5 %, seulement si vous n’avez pas d’accident et/ou que vous êtes non-responsable de ce dernier.

 

En conclusion, pour éviter une perte financière et voir une prime d’assurance diminuer, la prudence reste de mise, tout comme adopter un bon comportement sur la route. C’est bon pour vous et pour votre porte-monnaie, mais aussi pour votre sécurité.

 

Si vous êtes conducteur, et vous souhaitez d’en savoir plus sur les assurances, la souscription d’un contrat, pour pouvoir gérer tout le risques, et les dépenses en cas de sinistre lors de la durée de location, n’hésitez pas à jeter un coup d’oeil à nos autres articles explicatifs. 

Nos autres sujets qui peuvent vous intéresser :

Bien comparer son assurance auto.

Contrôler sa voiture.

Voitures: Achat comptant, à crédit ou leasing ?

La problématique question au moment de changer sa voiture ?

Les voitures les plus économiques du marché

 


Les engagements LOUER UNE AUTO

Louer une auto s’appuie sur l’objectivité et l’indépendance totale. Ainsi, l’entreprise certifie un conseil adapté et objectif, et laisse toujours au client le temps nécessaire dans la décision finale.

Ni banquier, ni mandataire automobile, ni concessionnaire automobile, LOUER UNE AUTO est une entreprise 100 % indépendante. C’est un gage d’objectivité absolu. Des contrats adaptés à vos besoins, c’est pourquoi ses contrats de location longue durée sont sans apports, sans conditions de reprise et sans premier loyer majoré. Une offre claire et transparente. 25 ans d’expérience qui permettent d’allier le professionnalisme et la qualité.

« Le plus important, c’est vous ».

 

 

LOUER UNE AUTO, propose un service de leasing, sans apport, ni premier loyer majoré. Vous pouvez choisir entre la location longue durée ( LLD ) et la location avec option d’achat ( LOA ). Nous vous proposons un large choix d’utilitaires pour les particuliers, mais aussi pour les professionnels. Vous pouvez choisir le crédit-bail à votre convenance, avec des mensualités adaptées à votre budget et le kilométrage selon vos besoins.

 

Vous recherchez un véhicule neuf, récent, ou une voiture d’occasion ? Volkswagen, Range Rover, Renault, Captur, Scénic, Dacia, une berline, des véhicules utilitaires, une citadine, diesel, essence, hybride, ou une auto rechargeable ?  Nous vous proposons un large choix de véhicules.

 

Dans notre blog vous pouvez retrouver des informations essentielles à propos de l'entretien de votre automobile, des explications sur la souscription à la location leasing, des informations sur le contrat de location, des avantages, la garantie-constructeur...

Vous pouvez retrouver des articles sur le contrôle technique, sur le bonus et le malus de l'assurance auto, la carte grise, la sécurité, le comparatif d’assurance, sur les modèles de voitures, le choix du meilleur carburant et bien plus encore !

 

TOP 25 des Voitures occasions :

Retrouvez toutes nos marques présentées en leasing neuf et jeune occasion, sans apport :

Alfa Romeo, Véhicule BMWGamme CitroënAutomobile DaciaMarque DsAutomobile Fiatvéhicule Fordauto HondaGamme HyundaiOffre Kiavoiture Lanciaauto Mazdavoiture allemande MercedesGamme Miniautomobile Nissanvoiture Opeloffre Peugeotvoiture RenaultSeat automobilevéhicule Skodacompact Smartautomobile Suzukivoiture Toyotagamme Volkswagen.